Archives du blog

Le satellite UARS nous tombera-t-il sur la tête ?

Le satellite UARS (Upper Atmosphere Research Satellite) de la NASA s’apprête à entrer en collision avec la Terre, on ne sait où, ni exactement quand et en combien de morceaux. Aux dernières nouvelles (voir les commentaires pour les mises à jour), l’entrée dans l’atmosphère devrait se produire demain après-midi (vendredi le 23 septembre, heure de l’Est). Selon les estimations actuelles, le satellite ne passerait pas au-dessus de l’Amérique du Nord.

Cet événement m’a remémoré un des films qui m’a le plus marquée: Until the End of the World (décidément, il s’agit d’une obsession chez moi !) du cinéaste allemand Wim Wenders.

L’action se déroule en 1999. Un satellite nucléaire hors de contrôle quitte son orbite et s’apprête à entrer dans l’atmosphère d’un moment à l’autre et contaminera la Terre. C’est la panique et tous essaient de fuir pour se protéger de l’impact. Sur les autoroutes, c’est l’embouteillage.

Lire la suite

Publicités

Six minutes avant l’apocalypse

La fin du monde n’est pas qu’une affaire de findumondistes en mal d’émotions fortes ! Saviez-vous qu’il existe une horloge officielle de l’apocalypse (le Doomsday Clock) ? Elle indique actuellement qu’il ne reste que six minutes avant minuit.

Minuit, c’est l’heure symbolique fatidique, l’heure où le glas sonnera pour l’humanité. Cette horloge conceptuelle qui compte 17 minutes fut créée en 1947, peu de temps après les bombardements atomiques américains et est régulièrement mise à jour depuis par le Bulletin of the Atomic Scientists de l’Université de Chicago.

L’analogie du décompte avant minuit dénonce les dangers qui pèsent sur l’humanité par la menace nucléaire, écologique et technique.

Lire la suite

Nucléaire: énergie du passé

Soyons clairs dès le départ, je ne fais preuve d’aucune partisanerie politique ici. Les idées méritent toutefois d’être diffusées.

Sylvain Gaudreault, député de Jonquière au Québec, présente la position de son parti sur la reconstruction de la centrale nucléaire Gentilly-2.

Son parti estime que l’énergie nucléaire n’est pas la solution pour assurer la sécurité énergétique du Québec, et propose de fermer la centrale nucléaire de Gentilly-2.

Lire la suite

Énergie nucléaire: l’Allemagne a choisi. Que ferons-nous de la centrale Gentilly-2 ?

Alors que nos bons députés provinciaux font de la petite politique avec des points de vue partisans et idéologiques face à la destinée de la centrale nucléaire Gentilly-2 (Lien 1), l’Allemagne a donné un grand coup aujourd’hui en annonçant la cessation définitive de l’exploitation de l’énergie nucléaire sur son territoire d’ici 2022 (Lien 2).

Plutôt que de peaufiner son sens de l’humour aux dépends de l’opposition (Lien 3), M. Charest devrait sans doute visionner le reportage que je vous présente aujourd’hui, qui avait été diffusé il y a quelques semaines sur TV5.

Quoi qu’il en soit, à vous, chers lecteurs avisés, je le donne, ce lien, sachant que vous en ferez bon usage (en le diffusant largement, par exemple 😉 ).

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :