Archives du blog

Petite méthode pour changer le monde

Ce matin, je prends le temps d’analyser mon blogue et je suis déçue. Désenchantement de constater que mes attentes sont probablement irréalistes, observation qu’elles se révèlent être bien plus ambitieuses que je ne me le faisais croire au départ.

Au point où j’aurais envie d’arrêter.

Je croyais bêtement que j’écrivais pour moi, sans me soucier de l’audience. « Exprime ce que tu es réellement, et tu changeras ainsi (un peu) le monde par ton empreinte », que je me suis laissée croire, dans toute ma candeur. Cette empreinte, ne serait-ce que la possibilité de fixer quelque part mes réflexions pour pouvoir les observer moi-même évoluer.

Ouais, un journal personnel dans un cahier ferait l’affaire. Mais cette option n’a pas l’incommensurable avantage du partage des idées.

J’ai donc posé mes doigts sur mon clavier et cliqueté tout ce qui avait envie de sortir. Et il y a toutes ces choses encore que je n’ai simplement pas eu le temps d’écrire et qui attendent sur des brouillons que je les peaufine, que je complète ma réflexion. Elles s’accumulent dans un dossier.

Lire la suite

Publicités

Surconsommation: une question d’ego ?

Ceux qui me connaissent le savent… je dis souvent (euphémisme ?) qu’il est temps que l’humain reprenne le pouvoir sur les corporations. Voici une excellente histoire à ce sujet, brillamment racontée par Annie Leonard, dans son film Story of stuff ( L’histoire des choses ).

Vous pouvez activer les sous-titres en glissant votre souris sur l’icône « cc » et en cliquant sur l’option « French ».

En passant, je n’ai rien contre l’entreprenariat et le capitalisme;  j’ai moi-même une entreprise. Mais j’aborde dans le titre la notion d’ego. Il faut peut-être se questionner sur nos véritables besoins en tant qu’individu et sur l’impact de chacune de nos décisions d’affaires quand on choisit de faire du profit. Ouais…ça ne se résume pas en deux lignes !

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :