Archives du blog

25 trucs pour changer le monde

penser avant d’ouvrir la bouche

Qu’on milite pour le gel des droits de scolarité, contre les gaz de schiste ou pour la fin de l’exploitation des animaux, on est tous dans le même bateau : on veut influencer, changer le monde. On parle, on écrit, on manifeste, on rencontre. On fait surtout de son mieux, bien souvent sans savoir si la stratégie qu’on adopte portera fruit. C’est peut-être l’intention qui compte, mais on ne milite pas pour passer le temps, les résultats devraient nous importer aussi. Comment militer efficacement? En fondant nos actions sur les expériences des autres groupes et surtout, sur la psychologie.

View original post 1 182 mots de plus

Le mouvement de Transition

Crédit image: Mouvement Transition

Lorsqu’on parle des changements actuels dans l’économie, inévitablement on se heurte à la vision pessimiste de la décroissance. Certains iront même jusqu’à prédire que nous retournerons à des conditions de rude misère, où le confort ne sera qu’un doux souvenir pour ceux qui l’auront connu.

Nous assistons effectivement dans quelques endroits du monde à une dégradation très rapide des conditions de vie, et la cause de cette misère saute aux yeux: l’économie est passée à une échelle globale, éloignée du citoyen moyen.

Ces jeux de chiffres, de cotes et de décotes auxquelles on accorde une importance dramatique dans les médias n’affectent en rien la qualité de vie de ceux qui « s’amusent avec un air grave » à les manipuler. En Grèce, ce sont des pères de famille respectables et fiers qui en sont aujourd’hui réduits à fouiller dans les poubelles des supermarchés pour nourrir leurs enfants pendant que les décideurs décident pour eux, rassemblés autour des meilleures tables.

Alors des initiatives d’entraide surgissent; on voit des fermiers locaux apporter leurs surplus de production en ville afin d’aider les compatriotes démunis. Il s’agit sans doute du début de quelque chose, de l’illustration d’une nouvelle organisation, de la résilience face au choc…peut-être est-ce même une leçon pour nous tous, les autres, qui nous croyons à l’abri. Si vous aviez demandé au bon père de famille grec de nourrir ses enfants avec des déchets, l’an dernier, il vous aurait trouvé ridicule. Aujourd’hui, c’est une question de survie pour lui.

Lire la suite

Être humain

« Qu’est-ce que devenir un membre à part entière de l’espèce humaine ? Tout dépend de la réponse à cette question.

S’il suffit de devenir un producteur-consommateur inséré dans une société au sein de laquelle chacun joue le rôle qui lui est attribué sans trop se faire remarquer, alors le concept même de liberté est dépourvu de sens. Il suffit de fournir à chaque individu les informations nécessaires pour ce rôle. Sa vision est étroitement limitée par les oeillères de l’ignorance, et il trace son sillon sans état d’âme. C’est l’idéal décrit par Aldous Huxley pour les « epsilons » contents de l’être, c’est l’idéal aussi des armées qui fondent leur force sur la discipline la plus aveugle possible.

Mais une autre réponse peut être préférée. Appartenir à l’espèce humaine, c’est être dépositaire du trésor de questions, de réponses, d’angoisses, de projets peu à peu accumulés par ceux qui nous ont précédés. C’est participer au cheminement de la communauté humaine vers une structure permettant à chacun de « se savoir beau dans le regard des autres ». L’objectif de toute communauté est alors de faciliter cette construction de chacun par lui-même grâce aux autres. Cet objectif est avant tout celui du système éducatif. Chaque élève a droit aux apports de savoir et de réflexion qui l’aideront dans ce qui est la tâche de toute une vie: devenir celui que l’on choisit d’être.

Lire la suite

Davos 2012: rénover le capitalisme ?

C’est hier soir que s’est ouvert le forum économique mondial de Davos, sous le thème de la grande transformation. L’objectif est de trouver de nouveaux modèles de leadership et économiques.

« Les thèmes retenus pour cette édition 2012 en disent long sur l’inquiétude de ses organisateurs : « Le capitalisme du XXe siècle est-il en train de flouer la société du XXIe siècle ? », « Risques globaux en 2012 : les graines de la désillusion » ou encore « Réparer le capitalisme« .

Ils sont nombreux, économistes, politologues, sociologues, historiens, à s’être déjà penchés sur les maux du capitalisme. Si tous ne s’accordent ni sur le diagnostic, ni sur les solutions, chacun considère que le système ne peut sortir inchangé de la crise actuelle. »  (source: Le Monde)

Et bla bla bla. Allez voir le site officiel de Davos 2012, et constatez comme le problème est touffu.

Pendant ce temps, dans l’autre monde…

Il y a actuellement 24,2 millions de millionnaires (USD). De ce nombre, il est estimé que 81 000 personnes détiennent une très grande fortune de plus de $50 millions (chacun !). Ces richissimes individus composent 0,5% de la population mondiale. Mais ensemble, ils possèdent 35,6 % des avoirs.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :