Le satellite UARS nous tombera-t-il sur la tête ?

Le satellite UARS (Upper Atmosphere Research Satellite) de la NASA s’apprête à entrer en collision avec la Terre, on ne sait où, ni exactement quand et en combien de morceaux. Aux dernières nouvelles (voir les commentaires pour les mises à jour), l’entrée dans l’atmosphère devrait se produire demain après-midi (vendredi le 23 septembre, heure de l’Est). Selon les estimations actuelles, le satellite ne passerait pas au-dessus de l’Amérique du Nord.

Cet événement m’a remémoré un des films qui m’a le plus marquée: Until the End of the World (décidément, il s’agit d’une obsession chez moi !) du cinéaste allemand Wim Wenders.

L’action se déroule en 1999. Un satellite nucléaire hors de contrôle quitte son orbite et s’apprête à entrer dans l’atmosphère d’un moment à l’autre et contaminera la Terre. C’est la panique et tous essaient de fuir pour se protéger de l’impact. Sur les autoroutes, c’est l’embouteillage.

Le scénario du film est éclectique et iconoclaste (ouais, je fais une critique de film intello, alors ça prend le vocabulaire de circonstances). Quand j’avais vu ce film (j’étions bien jeune à l’époque) je n’avais pas réalisé que c’est précisément le caractère de ce film, transposé dans celui du personnage Claire, qui m’avait séduite. Dès les premières minutes du film, Claire choisit impulsivement de ne pas s’engager dans la file interminable de voitures sur l’autoroute et prend un chemin de travers…au propre comme au figuré. Son GPS lui annonce d’une voix froide « You are leaving the map zone database. You’re on your own, Claire. » En posant ce geste de confiance absolue, elle changera sa propre destinée et celle de toute l’humanité.

Pour le tournage de ce film, en 1991, Sony avait prêté quelques prototypes de gadgets devenus aujourd’hui courants. Internet, GPS, micro-écrans et bidules de toutes sortes paraissaient alors inaccessibles. Cet aspect-là aussi m’avait marquée.

La trame musicale est un personnage en soi; U2, Peter Gabriel, R.E.M. Daniel Lanoie, Elvis Costello, Talking Heads…

Bref, je crois bien que j’ai envie de revoir ce film ce week-end…en espérant que le vrai satellite, lui, choisisse de tomber dans le désert ou l’océan et nous laisse tranquilles (les probabilités d’une catastrophe sont vraiment minuscules). Pour suivre les dernières nouvelles de l’UARS, c’est ici: http://www.nasa.gov/mission_pages/uars/index.html


Lien direct: http://www.youtube.com/watch?v=Ozwu8XxQ-dI

Publicités

Publié le 22 septembre 2011, dans Astronomie, Fin du monde, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 17 Commentaires.

  1. Justement, R.E.M. vient d’annoncer sa dissolution ! Marrant cette coïncidence…

  2. Non, mais lorsque l’on connaît la signification de leurs initiales, avouez que ce groupe est tout, sauf banal !! Jusque dans leur dissolution (avant l’impact ?!) 2011 est déci dément (!) pleine de surprises…

    • « Après avoir envisagé des noms comme Twisted Kites, Cans of Piss et Negro Wives, le groupe se fixe sur « R.E.M. » que Stipe choisît au hasard dans un dictionnaire. » (wikipedia)

      Ouais, heureusement qu’ils n’ont pas choisi Cans of Piss quand on y pense.

      Mais c’est vrai que ce groupe était (au passé, ça fait drôle) tout sauf banal. J’avoue.

      Stipe a laissé un éloquent message à l’humanité avant de se dissoudre:

      « Un homme avisé a déclaré un jour: ‘le talent, quand on est à une soirée, c’est de savoir quand partir’. Nous avons construit ensemble quelque chose d’extraordinaire. Nous l’avons fait. Et maintenant, nous allons le laisser … J’espère que nos fans se rendent compte que cela n’a pas été une décision facile. Mais tout a une fin et nous voulions le faire comme il faut, à notre manière », souligne-t-il, avant de conclure: « Cela a été extraordinaire ».

      Il y a plein d’allusions enigmatiques et ésotériques dans ce message ! 😉

      Sérieusement, Ampipeline, moi, je ne vois rien de spécial. On va pas repatir une histoire à la ELEvenNINe, basewell !

      • DERNIÈRES NOUVELLES UARS

        J’ai trouvé cet excellent article (anglais).
        http://www.weather.com/outlook/weather-news/news/articles/uars-satellite_2011-09-21

        Extrait:

        L’ UARS va se décomposer en éléments plus petits pendant la rentrée.

        La NASA a effectué une analyse détaillée en 2002 de ce qui arriverait à l’UARS, satellite de six tonnes, pendant la rentrée. Au moment où il traversera l’atmosphère terrestre, l’UARS va commencer à se démembrer en 100 à 200 pièces, dont 26 devraient atteindre la surface de la Terre.

        Les pièces qui sont censés survivre devraient varier entre 1 et 350 livres (0,45 à 159 kilos). Les différences de masse, la forme et la taille de ces pièces feront en sorte que chaque pièce tombera à des rythmes différents, atteignant différents endroits de la Terre le long du chemin d’entrée de UARS. C’est ce qu’on appelle l’empreinte de débris (debris footprint), on s’attend à environ 500 miles (805 km) de long.

        Il est toujours prévu que l’entrée de l’UARS se fasse en fin de journée (heure de l’Est) et que l’Amérique ne fasse pas partie de la trajectoire, sans plus de précision.

      • 10:30 HAE le 23 septembre 2011, L’entrée du satellite est attendue vendredi soir, 23 septembre ou samedi matin, le 24 septembre (heure de l’Est). L’activité solaire n’est plus le facteur majeur dans le calcul de la descente. L’orientation du satellite a apparemment changé, et sa descente est ralentie. Il ya une faible probabilité que tous les débris qui survivent atterrissent aux Etats-Unis, mais la possibilité ne peut être écartée en raison de ce changement à la vitesse de descente. Il est encore trop tôt pour prédire l’heure et le lieu de la rentrée avec certitude, mais les prévisions deviennent plus raffinées dans les prochains 12 à 18 heures.
        (Source: site de l’UARS, NASA)

  3. Aux dernières nouvelles, ce satellite doit s’écraser sur la ville de Perpignan (France) ! d’après Wikistrike qui relaye cette info. Normal, puisque « la gare de Perpignan est le centre cosmique de l’univers ». Dixit le génial Dali ! On ne s’ennuie pas sur la Toile !!

    • Ampipeline, je vous adore. Merci pour ce scoop que sans vous, j’aurais manqué !

      Et non, si on meurt de quelque chose, ça ne sera pas d’ennui, je vous le dit.

      • Y’a pas que Wikistrike, le nouvel obs aussi…et Alain Cirou. Ça devient plus crédible tout-à-coup. Pff. Bonne fin de soirée à mes amis Français !
        http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/planete/20110923.OBS0982/un-satellite-doit-s-ecraser-sur-terre-ce-soir-mais-ou.html

        UARS pourrait-il venir faire du tourisme en France ? Interrogé histoire soir au journal télévisé de France 2, Alain Cirou, le directeur de la revue spécialisé « Ciel et Espace », indiquait que la Bretagne et Perpignan pouvaient être des zones d’impact, en se basant sur les trois ultimes orbites de l’engin spatial. Perpignan est sur le chemin de l’avant-dernière orbite du satellite des modèles établis, qui prédisent un crash dans l’Océan Pacifique. La trajectoire suivante passe elle au-dessus de la Manche, d’où l’inquiétude des Bretons.

        L’Italie, aussi survolée par les ultimes orbites prévues, prend la chose très au sérieux. La protection civile italienne a demandé ce vendredi aux habitants du nord du pays de rester chez eux. Pour elles, la possibilité d’impact d’UARS sur le territoire italien est de 1,5%, « sur la base des indications et des estimations fournies par le Comité technique scientifique ». Elle n’était que de 0,6% jeudi soir.

        Sont concernées les régions du Piémont, de la Lombardie, du Val d’Aoste, de la Ligurie, du Trentein-Haut Adige, de la Vénétie et de la partie ouest de l’Emilie-Romagne. On a recommandé à leurs habitants de ne pas rester à l’extérieur, occuper les parties inférieures des immeubles et se tenir près des murs porteurs. Les autorités conseillent aussi de ne pas s’approcher « à moins de vingt mètres » des débris qui peuvent libérer des gaz toxiques.

  4. Merci ! Je sors mes jumelles et mon caméscope ! Au fait Chic Planète, à chaque fois que je désire glisser un lien dans mon comm, une boîte de dialogue s’ouvre, m’invitant à recopier l’article commenté. Comment procéder pour coller un lien ? D »avance, merci.

    • Pour copier un lien, vous avez de la difficulté à cause d’un dispositif anti-copie que j’ai installé. Les gens honnêtes doivent payer 😉 Pour remédier à votre problème, n’utilisez pas le bouton droit de la souris, mais CTRL V pour faire un coller. Ça devrait marcher. Et il est impossible de surligner (pour copier) sur mon site – enfin impossible pour les gens « normaux » !

      Et pour savoir où en est UARS en temps réel, je viens de trouver ceci (le lien officiel ne fonctionne pas, le serveur surchauffe…)
      http://www.heavens-above.com/

  5. Super ! Merci pour le tuyau… pour vous signaler qu’après UARS, c’est ROSAT qui va bientôt se pointer !!
    http://en.wikipedia.org/wiki/ROSAT#Failures_and_end_of_life
    Vivement 2012, quoique…

    • Ben avec toutes ces cochonneries qui entourent la Terre (et qui finiront TOUTES par ne plus fonctionner !) mon blogue aura longue vie. 🙂

      Un autre site pour le tracking: http://www.spaceflightnow.com/uars/status.html

      • La fin de l’UARS:

        Le satellite a pénétré l’atmosphère au dessus de l’océan Pacifique.» Dans un communiqué, la NASA a confirmé que le satellite américain UARS a atteint la Terre samedi matin. «Il s’est écrasé entre 23h23 vendredi soir et 01h09 samedi» heure de Washington –03h23-05h09 GMT-, précise l’Administration nationale de l’aéronautique et de l’espace. «L’heure exacte et le lieu ne sont pas encore connus avec certitude», assure l’agence, qui avait annoncé pouvoir définir le point d’impact vingt minutes avant la chute.

        D’après Reuters, des usagers de Twitter ont signalé la présence de débris du satellite de recherche sur la haute atmosphère à Okotoks, au sud de Calgary dans l’ouest du Canada. Certains abonnés au site de micro-blogging évoquent plusieurs débris, dont l’un, de taille importante, aurait formé un cratère en s’écrasant au sol. Une trace radar a été signalée au dessus du Canada, sans certitude cependant. La NASA n’a pas confirmé ces informations

        Source: http://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Actu/Le-satellite-s-est-mysterieusement-ecrase.-Des-debris-au-Canada-336359/ (J’aime bien leur titre: Le satellite s’est « mystérieusement » écrasé 😉 Pardonnez la source, c’est tout ce que j’ai trouvé en français ce matin… )

      • OKOTOKS: canular !

        http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2011/09/20110924-060935.html

        OKOTOKS – La rumeur selon laquelle des débris du satellite américain UARS pourraient s’être écrasés dans le sud de l’Alberta, dans la nuit de vendredi à samedi, n’était finalement qu’une rumeur, selon la Gendarmerie royale du Canada.

        «C’est un canular, a indiqué à l’Agence QMI Caroline Letang, porte-parole de la GRC, samedi en fin d’après-midi. Aucun débris n’est tombé en Alberta, selon ce qu’on nous a rapporté.»

        L’absence de source crédible rapportant que des débris ont été retrouvés a cependant amené la NASA à croire que la plupart des pièces sont probablement tombées dans l’océan Pacifique.

  6. http://www.rtbf.be/purefm/article_title?id=6792223
    pour R.E.M.

    __________________________________
    (EDIT par CP: Vous aviez renseigné l’adresse Web suivante, mais je l’ai retirée parce qu’elle ne fonctionnait pas – facebook.twitter….etplus)

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :